Archives

de_DEen_USzh_CN

Nicolas Butaye

Nicolas BUTAYE

  • Entré dans la profession en 2012
  • Mandataire Européen
  • Mandataire agréé près l’Office de la Propriété Industrielle (BE)
  • Ingénieur civil physicien (UCL 2011)

 

Après ses études d’ingénieur civil physicien, avec une finalité en science des matériaux et en modélisation numérique pour la physique, Nicolas Butaye a obtenu le diplôme universitaire du CEIPI à Strasbourg en droit des brevets, à la suite duquel il a commencé sa carrière en 2012 comme conseiller en brevets dans le cabinet Office Kirkpatrick en Belgique, au sein duquel il a obtenu la qualification de mandataire européen en brevets en juillet 2015 et celle de mandataire belge en brevets en janvier 2016.

 

Cette expérience lui a permis d’acquérir des compétences dans les recherches en brevetabilité et en rédaction de demandes de brevets dans des domaines techniques variés incluant le génie mécanique, les logiciels, les procédés industriels, les appareils domestiques, le génie biomédical ou encore la vision par ordinateur.

 

Il a rejoint le cabinet Pecher & Partners en 2016 où il met à profit son profil technique polyvalent et son expérience solide en droit des brevets pour assister ses clients dans leur stratégie de propriété industrielle.  Depuis 2018, il réalise également des missions de consultance en interne à temps partiel dans les départements brevets de société multinationales clientes du cabinet Pecher & Partners.

 

ASSOCIATIONS PROFESSIONNELLES

  • Epi
Nicolas Pecher

Nicolas PECHER

  • Entré dans la profession en 1996
  • Mandataire Européen
  • Mandataire agréé près l’Office de la Propriété Industrielle (BE)
  • Ingénieur civil mécanicien électricien, avec orientation vers l’informatique et les télécommunications (ULB 1974).
  • Candidat en sciences physiques (ULB 1972)

 

Après des études d’ingénieur, Nicolas est devenu chargé de cours à l’Université Nationale du Zaïre, à Kinshasa. Puis il a rejoint l’Université Libre de Bruxelles en tant que chercheur au département de Physique Nucléaire Théorique ainsi qu’au département de Physique Expérimentale. Quelques années plus tard, c’est dans le secteur privé qu’il entame une nouvelle carrière professionnelle, comme consultant en automatisation industrielle pour des sociétés de transport et de distribution d’énergie ou des entreprises spécialisées dans le nucléaire, la sidérurgie ou encore des réseaux de télécommunications. Côtoyer des entreprises industrielles innovantes lui fait découvrir le monde de la propriété intellectuelle. Il rejoint un cabinet de conseils en PI où il s’initie aux brevets.

 

En 2000, il ouvre enfin son propre cabinet, d’abord seul puis il s’entoure de collaborateurs.

 

De 2000 à 2013, il exerce, à temps partiel, la fonction de « patent manager » au sein de la société IBA.

 

En 2015, fort de cette expérience, il fonde un nouveau cabinet, P&P, avec son associé, Marco Connor, avec qui il offre un accompagnement de qualité à des entreprises actives dans des domaines très variés de l’activité économique.

 

Nicolas Pecher est intervenu à de très nombreuses reprises dans des litiges de contrefaçon de brevets en Europe et aux USA.

 

Par ailleurs, il est membre du comité de sélection de BeAngels.

Marco T. Connor

Marco T. CONNOR

  • Entré dans la profession en 1999
  • Mandataire Européen
  • Ingénieur en sciences des matériaux (EPFL (CH))
  • Docteur es sciences techniques (EPFL (CH))
  • Certificat en contentieux du brevet européen (représentation auprès de la Juridiction Unifiée du Brevet)

 

Après sa thèse de doctorat à l’EPFL (CH) et un post-doctorat au CSIC (ES) dédiés à la recherche dans le domaine des matériaux polymères et composites, Marco Connor rejoint EMS‑CHEMIE AG (CH) avec pour mission de développer et mettre sur le marché de nouveaux produits. Entre 1999 et 2007 Marco travaille à l’Office Européen des Brevets (OEB) à Munich comme examinateur.  Pendant cette période, il présidera de nombreuses procédures orales en opposition. Il participera au projet « EPO Scenarios for the Future « et il passera l’examen de qualification européen en 2005.

 

En 2007, Marco passe d’examinateur à mandataire en brevets et dirige le département brevet de l’Office Kirkpatrick (BE). Trois ans plus tard, il se met à son compte, collaborant en free-lance avec divers cabinets, notamment avec BiiP (BE). En 2015, il s’associe avec Nicolas Pecher pour créer ensemble Pecher & Partners (BE).

 

Pecher & Partners collabore avec LLR afin d’offrir aux inventeurs dans le marché belge une palette complète et efficace de services afin de les assister dans le développement de leur stratégie en propriété intellectuelle. Dans ce contexte, Marco Connor rédige des demandes de brevet et suit des procédures de délivrance européennes et internationales. Par ailleurs, il conseille ses clients dans leur stratégie de propriété industrielle, les assiste dans le cadre de litiges et effectue des études de brevetabilité et de liberté d’exploitation.

 

Associations professionnelles

  • epi

 

Activités complémentaires

  • Enseignant du CEIPI (cours de formation de base préparation à l’EQE)
  • Enseignant à l’ULB (Formation Continue en Gestion Administrative et Formelle de la PI)
Sarah Gehrlicher

Sarah GEHRLICHER

  • Entrée dans la profession en 2018
  • Ingénieur civil avec diplôme en mécanique et génie des structures
  • Conseil en brevets allemand
  • Mandataire européen en marques et dessins

 

Durant ses études universitaires en génie civil à l’Université de Stuttgart, Sarah Gehrlicher s’est spécialisée en ingénierie des structures et en mécanique et a obtenu un diplôme.

 

Après avoir obtenu son diplôme, elle a travaillé comme assistante de recherche à l’Institut d’essai des matériaux de l’Université de Stuttgart (MPA Stuttgart) et a été responsable de plusieurs projets de recherche dans le domaine des essais de matériaux et de l’analyse numérique.

 

En 2011, elle a obtenu le titre d’ingénieur en soudage international (IWE) à l’Institut de formation et de contrôle du soudage de Fellbach, en Allemagne.

 

En 2014, elle a commencé sa formation en tant que candidate allemande en brevets en travaillant chez Stumpf Patentanwälte PartGmbB et en étudiant le droit pour les conseils en brevets chez FernUniversität Hagen. En outre, elle a été formée à l’Office allemand des brevets et des marques et au Tribunal fédéral des brevets à Munich.

 

Depuis début 2018, elle travaille en tant que conseil en brevets allemand et conseil en brevets européen. Elle est une employée indépendante de Stumpf Patentanwälte PartGmbB à Stuttgart, en Allemagne.

 

Ses principaux domaines de technologie sont la mécanique, l’ingénierie automobile et les technologies de fabrication.

 

Organisations professionnelles

 

Sarah Gehrlicher est membre des organisations suivantes :

  • Chambre allemande des conseils en brevets
  • FICPI ​​(Fédération internationale des conseils en propriété intellectuelle)
  • VPP (Association des experts en propriété intellectuelle)
Holger Spachmann

Dr. Holger SPACHMANN

Dr.-Ing. Holger Spachmann est associé de Stumpf Patentanwälte PartGmbB à Stuttgart depuis 2012 et chef du département des brevets.

 

Après avoir suivi un apprentissage d’électricien dans une entreprise artisanale familiale, Dr. Spachmann a effectué son service militaire au poste de caporal des troupes de chars. Au cours de ses études universitaires, Dr. Spachmann s’est spécialisé en génie électrique à la TU Darmstadt et s’est concentré sur les technologies de la communication et la théorie des champs électromagnétiques. Il a obtenu son diplôme en génie électrique en tant que major de sa promotion.

 

Dr. Spachmann est l’auteur d’une douzaine de publications scientifiques publiées dans le monde entier. Il a obtenu son doctorat sur une nouvelle méthode numérique de simulation de champs électromagnétiques d’ordre supérieur avec la mention très bien. Au cours de sa carrière universitaire, Dr. Spachmann a été chercheur à la Fondation académique nationale allemande. Après sa carrière scientifique, il est devenu chef de projet et ingénieur principal en développement de logiciels chez CST AG, responsable d’un important progiciel électromagnétique pour la simulation de structures d’accélération de particules chargées.

 

En 2005, Dr. Spachmann est entré dans le monde de la propriété intellectuelle. Il a entamé une double formation pour devenir mandataire en brevets allemand. Il a travaillé en tant que candidat au titre de mandataire en brevets et marques allemand au sein d’un cabinet spécialisé en propriété intellectuelle et a étudié le droit à FernUniversität Hagen. En 2008, il a passé le barreau en tant que mandataire en brevets et marques allemand et en 2011, il a obtenu le titre de mandataire en brevets européens.

 

Dr. Spachmann est spécialisé dans l’acquisition de droits de propriété intellectuelle techniques tels que les brevets et les modèles d’utilité et les litiges associés, ainsi que dans le domaine du droit des inventions des employés. Ses principaux domaines technologiques sont les inventions liées aux logiciels, l’électronique, le génie électrique, la production d’énergie verte, le génie mécanique et les inventions dans l’industrie automobile. Ses clients vont des particuliers aux grandes entreprises internationales.

 

Holger Spachmann est associé gérant de Stumpf Patentanwälte PartGmbB.

 

Entré dans la profession en 2005

  • Technicien en génie électrique détenant un diplôme de maître artisan et une expertise pratique
  • Ingénieur diplômé en électricité et Docteur en génie électrique théorique
  • Conseil en brevets allemand
  • Mandataire européen en marques et dessins
  • Mandataire en brevets européens

 

Organisations professionnelles

 

Dr. Holger Spachmann est membre des organisations suivantes:

  • Chambre allemande des conseils en brevets
  • AIPPI (Association internationale pour la protection de la propriété intellectuelle)
  • FICPI ​​(Fédération internationale des conseils en propriété intellectuelle)
  • EPI (Institut des mandataires agréés près de l’Office européen des brevets)
  • VPP (Association des experts en propriété intellectuelle)
  • GRUR (Deutschen Vereinigung für gewerblichen Rechtsschutz und Urheberrecht)
  • Bundesverband Deutscher Patentanwälte e.V.
  • Lions Club Altes Schloss, Stuttgart
  • Anciens élèves de la Studienstiftung des Deutschen Volkes
Bon Min, Guillaume Koo

Bon Min, Guillaume KOO

  • Entrée dans la profession en 2018
  • Doctorat en Sciences des matériaux (École polytechnique)
  • Diplôme d’ingénieur (Grenoble INP-Phelma – Électrochimie et Procédés pour l’énergie et l’environnement)

 

Après avoir effectué plusieurs stages en lien avec les conversions et/ou stockages d’énergies électrochimiques, Bon Min, Guillaume KOO a obtenu un doctorat sur une méthode de caractérisation spectroscopique d’un matériau d’électrode négative de batteries Li-ion au sein du laboratoire de physique de la matière condensée du CNRS/École polytechnique (unité mixte de recherche 7643).

 

Son parcours scientifique lui permet de comprendre diverses inventions sur la science des matériaux, la mécanique, l’électrochimie, la chimie analytique, les procédés microélectroniques et l’instrumentation.

 

Entré dans la profession en 2018, Guillaume rédige des demandes de brevet et suit des procédures de délivrance françaises, européennes et étrangères.

 

Biculturel franco-coréen, Guillaume est bilingue en français et coréen. Ses racines franco-coréennes lui permettent d’être un interlocuteur privilégié pour nos clients coréens actifs en Europe ainsi que pour nos clients européens actifs en Corée.

 

Associations professionnelles

Membre de l’Association des Scientifiques Coréens en France (ASCOF) depuis 2008.

 

Activités complémentaires

2014 – 2016 : Moniteur à l’Institut Universitaire de Technologie d’Orsay (Université Paris-Sud)

Céline Thirapounnho

Céline THIRAPOUNNHO

Avant de rejoindre le Cabinet LLR, Céline Thirapounnho a exercé la profession d’Avocat au barreau de Paris pendant 11 ans.

 

Son activité était dédiée à la propriété intellectuelle, incluant en particulier le droit des marques, le droit des dessins et modèles, le droit d’auteur et le droit de la concurrence déloyale. Céline Thirapounnho intervenait tant en conseil (rédaction et négociations de contrats, support PI d’opérations de fusion-acquisition, consultations) qu’en contentieux (conduite de litiges, négociation de transactions) pour des entreprises des secteurs du luxe ; du commerce de détail et des biens de consommation ; des médias, du divertissement et des technologies ; de l’industrie et de la manufacture.

 

Depuis 2018, Céline Thirapounnho intervient au sein de nos équipes de juristes spécialisés en propriété intellectuelle à Paris et Pékin.

 

Associations professionnelles

 

Membre de l’Association des praticiens du droit des marques et des modèles (APRAM)

Membre du Licensing Executive Society (LES)

 

Activités complémentaires

 

2018 : Intervention sur le thème « Evidence on counterfeiting before French courts » dans le cadre d’un groupe de travail en propriété intellectuelle organisé par la CCIF (Chambre de commerce et d’industrie française) à Pékin

De 2012 à 2017 : formateur à l’INPI dans le cadre de la formation CAB/CAM sur le thème de la « procédure en contrefaçon »

 

Olivier HORR

  • Entré dans la profession en 2005
  • Titulaire d’un Master Electronique et Télécommunications de l’Université de Rennes 1 – Supelec
  • Conseil en Propriété Industrielle (brevets)
  • Intervenant partenaire à l’INPI, à l’Université de Rennes 1 et à l’INSA
  • Diplômé du CEIPI en brevets d’invention

 

Olivier HORR bénéficie d’une expérience d’une vingtaine d’années au sein de la société TECHNICOLOR.

 

Il a tout d’abord exercé la profession d’ingénieur de conception / chef de projet pendant une dizaine d’années pour un grand groupe industriel dans les secteurs de la télévision numérique et des services pour l’industrie du cinéma, notamment en qualité d’architecte système.

 

Il y a été ensuite expert technique en analyse de contrefaçon de brevets et a participé à la négociation de contrats de licence de brevets de la société.

 

En 2011, il devient ingénieur brevet au sein du service PI de TECHNICOLOR et participe à la création de droits dans des technologies en lien avec le transport et le traitement de l’image et du son, les réseaux de télécommunications et des standards de communications sans fil. Il y développe en particulier une expérience dans la gestion de brevets essentiels et la valorisation des brevets.

 

Il est plus tard ingénieur brevet dans une entreprise spécialisée dans la valorisation des technologies, SATT Ouest Valorisation, et intervient pour la création, la gestion et la valorisation de titres de propriété industrielle dans des thématiques variées (notamment TIC, mécanique, physique et chimie des matériaux) pendant presque cinq ans.

 

Olivier HORR a rejoint LLR en 2018 en tant qu’ingénieur brevet spécialiste des NTIC et de la physique. Il rédige des demandes de brevet et suit des procédures de délivrance européennes et internationales. Par ailleurs, il effectue des études de brevetabilité, de liberté d’exploitation et tout autre type de consultation tel que la gestion de la copropriété, les inventions de salariés, la formation des inventeurs, etc. Il conseille aussi bien de jeunes entrepreneurs que de grands déposants.

 

Associations professionnelles

  • précédemment membre de l’ASPI
  • précédemment membre du LES France

 

Activités complémentaires

  • Formateur à l’INPI (formation CAPI)
  • Formateur au Master I-MARS (INSA, Supélec, IMT-Atlantique, UBS)
  • Formateur pour l’Université de Rennes 1 (IUT, ISTIC, Faculté de Sciences Economiques)
Wu Waai

Wa’ai WU

Entrée dans la profession en 2006

Maitrise en Droit (Université des Sciences Politiques et du Droit de la Chine de l’Est)

Langues de travail : Chinois, Anglais

Lieu de travail : Shanghai

 

Waai WU a travaillé dans un cabinet chinois de propriété intellectuelle de premier plan puis en tant que juriste au sein d’un groupe manufacturier.

 

Elle a rejoint l’équipe de LLR Chine en 2018 et travaille dans notre bureau de Shanghai.

 

Elle fournit à ses clients des conseils juridiques et des prestations de gestion des marques, notamment les enregistrements, les oppositions, les révocations, les invalidations, les cessions et licences ainsi que des cas de contentieux.

 

Les clients apprécient la précision de ses diagnostics ainsi que son professionnalisme.

Laurent Badie

Laurent BADIE

  • Entré dans la profession en novembre 2015
  • A rejoint notre équipe en novembre 2017
  • Master I Biochimie et Biotechnologies à l’Université Toulouse 3 – Paul Sabatier
  • Master II Biologie Santé spécialité Oncologie
  • Diplômé du CEIPI en brevets d’invention

 

Après avoir effectué son stage de fin d’études au sein d’une équipe de recherche spécialisée en oncologie dans un institut public, Laurent Badie a ensuite obtenu son diplôme du CEIPI et exerce son activité d’ingénieur brevets depuis novembre 2015.

 

Suite à une première expérience au sein d’un cabinet parisien puis d’un cabinet luxembourgeois pendant deux ans, il a rejoint LLR en novembre 2017 en tant qu’ingénieur brevets. Ses domaines de prédilection sont les biotechnologies et la mécanique. Il rédige des demandes de brevet et les défend lors des procédures de délivrance, en France et à l’étranger pour le compte de petites et moyennes entreprises, de grands groupes et des institutionnels.